Sommaire

Téléchargements

Fermer

Gestion de l’en­tre­prise axée sur la valeur

Les chiffres clés fi­nan­ciers utilisés pour planifier et gérer les activités opé­ra­tion­nelles sont le chiffre d’af­faires, le résultat opérationnel avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) et les in­ves­tis­se­ments. Le rapport entre la valeur globale de l’en­tre­prise et l’EBITDA permet en outre d’établir une comparaison de la valeur de l’en­tre­prise tirée du cours de l’action le jour de la clôture avec celle d’autres en­tre­prises de télécom­mu­ni­ca­tion (en­tre­prises européennes) d’une part, et avec l’exercice pré­cé­dent de l’autre. Une partie de la rémunération des membres du Conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et de la Direction du groupe est versée sous forme d’actions Swisscom, bloquées pendant trois ans. Ceux-ci sont en outre obligés de détenir un nombre minimal d’actions. La rémunération variable basée sur des objectifs fi­nan­ciers et non-fi­nan­ciers, le ver­se­ment partiel de la rémunération en actions et le nombre minimal d’actions à détenir représentent les leviers employés pour faire concorder les intérêts fi­nan­ciers du Management avec ceux des ac­tion­naires.

En mio. CHF ou comme indiqué   31.12.2019   01.01.2019 1
         
Valeur globale de l'en­tre­prise
Capitalisation boursière   26 553   24 331
Dette nette y compris en­ga­ge­ments de leasing   8 785   8 631
Engagements de pré­voyance pro­fes­sionnelle   1 058   1 196
Actifs et passifs d’impôt exigible nets   607   873
Participations comp­ta­bi­li­sées selon la méthode de la mise en équivalence et autres actifs fi­nan­ciers à long terme   (339)   (217)
Participations ne donnant pas le contrôle   3   (15)
Valeur globale de l'en­tre­prise (EV)   36 667   34 799
Résultat d’ex­ploi­ta­tion avant amortissements (EBITDA)   4 358   4 420 2
Ratio valeur globale de l'en­tre­prise/EBITDA   8,4   7,9
1 Incl. effet de l’application initiale de IFRS 16.
2 Hormis charges de location simple selon IAS 17.

La valeur globale de l’en­tre­prise Swisscom a augmenté de CHF 1,9 mrd (+5,4%) à CHF 36,7 mrd en 2019. Cela est prin­ci­pa­le­ment dû à la hausse de la capitalisation boursière de CHF 2,2 mrd. Sur une base comparable, l’EBITDA a toutefois diminué. Le rapport entre la valeur globale de l’en­tre­prise et l’EBITDA a toutefois atteint 8,4 (exercice pré­cé­dent: 7,9). Avec un tel rapport, la valeur boursière relative de Swisscom est nettement supérieure à la valeur moyenne des en­tre­prises européennes comparables évoluant dans le secteur des télécom­mu­ni­ca­tions. L’évaluation relative plus élevée résulte de la solide position sur le marché de Swisscom et de son dividende attrayant. Les taux d’intérêt et taux d’im­po­si­tion plus bas en Suisse que dans les autres pays européens ont, par ailleurs, eu un effet positif.